Quand doit-on commencer la diversification alimentaire?

Jusqu’à 9 mois, le lait maternel couvre l’ensemble des besoins de l’enfant. L’OMS conseille d’ailleurs de favoriser l’allaitement exclusif durant 6 mois minimum.

La diversification doit donc se faire progressivement, de manière naturelle, quand la maman en ressent le besoin et que l’enfant commence à s’intéresser aux aliments qui l’entourent. Les études montrent qu’un bébé peut commencer à goûter à de nouveaux aliments dès le 4ème mois mais il n’y a aucune urgence, le bébé aura en effet tout le temps de découvrir les goûts, les textures et les couleurs une fois qu’il aura suffisamment profité du lait de sa mère.

Le lait maternel doit être complété et en aucun cas remplacé. La maman doit continuer à donner le sein ou à tirer son lait afin que son bébé puisse bénéficier de tous les avantages du lait maternel.

Certains aliments sont fortement déconseillés avant un an (notamment le céleri, les fruits à coques et le kiwi afin de limiter les risques d’allergie). Il est aussi important de ne pas donner d’aliments trop sucrés ou trop gras à un enfant de moins de 3 ans, cela limite grandement les risques d’obésité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>