Foire aux questions
1. Quels sont les avantages du lait maternel ?

Les avantages du lait maternel sont nombreux, que ce soit pour la maman ou son bébé. Il est parfaitement adapté aux besoins du nourrisson et il contient des cellules souches qui renforcent considérablement son système immunitaire. Pour la maman, l’allaitement réduit le risque d’anémie, de saignements postnataux et de nombreux cancers tout en favorisant la perte de poids.

En savoir plus.

2. Comment se déroulent les premières tétées ?

En théorie, le bébé se dirige instinctivement vers le sein de sa mère afin de se nourrir. S’il tète dès les premiers instants de vie, le nourrisson aura plus de facilités à recommencer car il mettra en pratique son réflexe de succion. En cas de difficultés, tirer son lait, manuellement ou avec un tire-lait, peut être une alternative et permettre d’alimenter quand même le bébé en lait maternel.

En savoir plus.

3. Comment le père trouve-t-il sa place dans l’allaitement ?

Le père peut trouver sa place dans l’allaitement de différentes manières. Il peut participer à l’organisation de la tétée, exprimer son affection en jouant avec son bébé, s’occuper des soins d’hygiène, faire des câlins ou regarder son enfant, lui donner le biberon de lait maternel ou bien soutenir moralement sa compagne durant les premiers mois.

En savoir plus.

4. Quels problèmes peuvent survenir durant l’allaitement ?

Certaines difficultés rencontrées par la maman peuvent faire obstacle à l’allaitement : crevasses aux seins, douleurs, légers saignements, fatigue due à un rythme difficile à suivre. Cependant, le poids du bébé peut représenter, lui aussi, une barrière à l’allaitement s’il ne recommence pas à prendre du poids avant la sortie de la maternité.

En savoir plus.

5. Est-il possible de se faire aider lorsqu’on souhaite allaiter mais que l’on n’y arrive pas ?

Il existe de maintes façons d’obtenir de l’aide, et ce, dès la maternité. C’est le lieu idéal pour obtenir un appui puisque le personnel est parfaitement formé et en mesure de prodiguer d’excellents conseils. Il existe, de plus, une multitude d’associations qui aident les jeunes mamans et proposent des brochures gratuites, des conseils en ligne et des réunions organisées avec des sages-femmes.

En savoir plus.

6. Combien de temps doit-on allaiter ?

L’OMS recommande de favoriser l’allaitement maternel exclusif durant les six premiers mois et la poursuite de l'allaitement jusqu'à l'âge de 2 ans, voire plus. Il est possible de commencer la diversification alimentaire dès le quatrième mois sans aucune obligation. La durée de l’allaitement dépend de la motivation de la mère, de sa culture et de ses envies.

En savoir plus.

7. Comment se passe le sevrage ?

L’étape du sevrage est obligatoire dans la vie d’un enfant et doit se faire de manière naturelle. Effectivement, en grandissant, l’enfant devient de plus en plus autonome, il s’intéresse à de nouvelles choses et se détourne peu à peu du sein. Les tétées deviennent alors de plus en plus espacées au fil du temps, surtout si la maman reprend une activité professionnelle.

En savoir plus.

8. Quand doit-on commencer la diversification alimentaire?

Jusqu’à 9 mois, le lait maternel couvre l’ensemble des besoins de l’enfant. La diversification doit donc se faire progressivement, de manière naturelle, quand la maman en ressent le besoin et que l’enfant commence à s’intéresser aux aliments qui l’entourent. Les études montrent qu’un bébé peut commencer à goûter à de nouveaux aliments dès le 4ème mois.

En savoir plus.

9. Comment organiser la reprise du travail lorsqu’on allaite ?

Certaines entreprises proposent des salles de repos dédiées à l’expression du lait par un tire-lait. Le code du travail prévoit d’ailleurs un temps de pause quotidien pour les femmes qui souhaitent continuer à allaiter tout en travaillant. Enfin, certaines mamans choisissent des tire-laits qui permettent d’exprimer le lait des deux seins en même temps pour gagner du temps.

En savoir plus.

10. Combien de temps peut-on conserver le lait maternel ?

Le lait frais que l’on vient de tirer peut être conservé 6 à 8 heures à température ambiante, 48 heures au réfrigérateur et jusqu’à 4 mois dans un congélateur à -18°C. Le lait congelé ne doit être en aucun cas recongelé. La plupart du temps, et pour plus de facilité, les mamans choisissent de conserver leur lait dans les récipients fournis avec leur tire-lait.

En savoir plus.

11. Quels conseils d’hygiène lorsque l’on allaite ?

Il est important d’être vigilant lorsqu’on allaite à assurer une hygiène optimale. Le risque bactérien provient majoritairement des mains. Elles doivent être propres et lavées avant chaque séance d’allaitement. Pour réduire encore plus le risque, il faut privilégier des produits limitant les pièces à manipuler ou éviter de toucher, dans la mesure du possible, l’intérieur des accessoires.

En savoir plus.

12. Quels accessoires peut-on utiliser pour faciliter le quotidien ?

Il existe des accessoires pour aider la maman à allaiter : le coussin d’allaitement, les coussinets d’allaitement, le tire-lait. Le tire-lait manuel, électrique ou à piles est l’accessoire phare puisqu’il offre à la maman une grande liberté. Celle-ci peut en effet décider de tirer son lait à n’importe quel moment et de le conserver au réfrigérateur ou au congélateur.

En savoir plus.